#concoursID / Au cour(s) de l’Avenue, place au jardin

Travaux de l’équipe Oulan Bator composée de :

Marine THOUMYRE Paysagiste d.p.l.g – Diplômée 2015 BTSA Aménagements Paysagers – 2011 marine.thoumyre@gmail.com Domiciliée à Caen

Margaux LIMON Paysagiste d.p.l.g – Diplômée 2015 BTSA Aménagements Paysagers – 2011 margaux.limon@yahoo.fr Domiciliée à Paris

Découvrez le projet en cliquant sur les vignettes et en téléchargeant le Livret.

A0-Oulan

Oulan Bator - Panneau 2 - 2015_000001

13 pensées sur “#concoursID / Au cour(s) de l’Avenue, place au jardin

  • 26 janvier 2016 à 16 h 48 min
    Permalink

    J’avoue ne pas très bien comprendre tout cela
    Le projet d’affiche est très réussi, mais il parle de constructions éphémères, pas de paysagisme. Ou alors je me trompe,paysagisme n’est pas installation de jardin.
    Quant aux images, peut-être ne suis-je pas servie par ma méconnaissance de la ville,
    j’aurais aimé voir ce qu’il y a maintenant, et ce qu’il pourrait y avoir après
    bz

    Répondre
    • 5 février 2016 à 2 h 04 min
      Permalink

      Ce projet est FA BU LEUX , Je suis jaloux

      Répondre
  • 1 février 2016 à 13 h 45 min
    Permalink

    Merci tout d’abord d’avoir pris le temps de commenter notre proposition Les constructions éphémères sont une forme d’animation de l’espace public et en l’occurrence du jardin d’eau proposé sur ce tronçon de l’avenue du peuple belge. Nous pensons que la conception d’espaces publics aujourd’hui doit permettre le développement d’actions éphémères en proposant des espaces flexibles qui autorisent ce genre de manifestation pour créer de nouvelles dynamiques tant à l’échelle du quartier qu’à celui de la ville.
    Pour les images nous prenons en compte votre remarque pour une prochaine fois 🙂
    Amicalement,

    Répondre
  • 5 février 2016 à 20 h 38 min
    Permalink

    J’aime beaucoup l’idée de ces espaces éphémères. Des jardins qui évoluent c’est bon pour la découverte, pour garder le promeneur en éveil. Même les habitués se laisseront surprendre. Bravo.

    Répondre
  • 19 février 2016 à 14 h 45 min
    Permalink

    C’est un excellent projet. Très clair et bien présenté. Bravo pour ce travail !

    Répondre
  • 23 février 2016 à 17 h 55 min
    Permalink

    Superbe projet, idées novatrices et quelle métamorphose de l’avenue du Peuple Belge.
    Encore bravo et continuez à nous montrer votre savoir faire et votre professionnalisme.

    Répondre
  • 23 février 2016 à 19 h 09 min
    Permalink

    j’ai beaucoup aimé l’idée de remettre l’humain au centre de ce projet et de tenir compte de ses utilisations de cet espace ,selon les ages pour demarrer le projet.Il est difficile de faire cohabiter des besoins si differents,tout en tenant compte du passé des lieux mais cela me semble reussi.
    Bravo pour ce rappel du canal ,en gardant sa trace et en multipliant les bassins ,miroirs d’eau etc…car l’eau fascine toujours ,et c’est toujours agreable quelle que soit la saison.
    Bravo pour les espaces de promenade pietonniere,pour les espaces de jeux,pour les expos ephemeres qui gardent la curiosité en alerte,pour les espaces guinguettes qui creent du lien social.
    Pour la rehabilitation de l’usine je suis plus hesitante…
    votre projet est dans l’ensemble un beau projet,les lillois ont bien de la chance .

    Répondre
  • 23 février 2016 à 19 h 26 min
    Permalink

    Le fan d’economie approuve tout à fait le recyclage des materiaux existants (deblais,eau re traitée en circuit fermé ou eau prise un peu plus loin par le systeme de vis.Assez de gaspillage sur cette planete.

    Super idée aussi d’etendre au maximum dans la ville ce poumon vert vegetalisé vers la peripherie et de l’installer dans la durée ,ce qui ferait là encore des economies de vegetaux .
    les villes ont besoin de respirer de façon durable,d’autant plus si la planete se rechauffe au fil des années.
    Belles idées !

    Répondre
  • 24 février 2016 à 9 h 49 min
    Permalink

    Bravo pour avoir su ecouter les usagers et integrer les besoins de tous les ages en favorisant des espaces de cohabitation humanisée et conviviale.
    Pour la 2eme vie de l’usine je suis restée perplexe,n’ayant aucune idee à ce sujet qui est un vrai debat de societe.
    J’ai beaucoup aimé l’idée de relier le passé au present en utilisant la trace du canal ancien et en creant des bassins ,des miroirs d’eau.Idée aussi utile que belle ,la presence de l’eau est agreable en toutes saisons et garder trace du passé conserve l’ame et le caractere d’un lieu.
    tres beau projet global.

    Répondre
  • 24 février 2016 à 17 h 18 min
    Permalink

    Projet présentant des idées intéressantes et novatrices, notamment les espaces éphémères à aménager en fonction des envies ou des festivités à organiser.

    Répondre
  • 25 février 2016 à 10 h 50 min
    Permalink

    Ce projet est empreint du « déjà là »: c’est une réelle attention à ce qui existe tant spatialement qu’en terme d’usages. Partant des indices d’un passé camouflé, ce projet arrive à insuffler des dynamiques variables au cœur de cet axe de transition entre un hypercentre et une première périphérie. Et c’est bien une intégration de l’échelle métropolitaine qui permet d’assumer ce projet comme un projet de territoire cohérent et en capacité d’atteindre les échelles fines du mobilier ou encore des caniveaux. A l’image du Vieux Lille qui a su redorer son blason, l’avenue du Peuple Belge peut trouver, grâce à ce projet, un rayonnement nouveau, qualitatif et en faveur d’une métropole européenne.

    Répondre
  • Ping : #concoursID Et les gagnants sont… – Axe Culture

  • 16 août 2016 à 20 h 19 min
    Permalink

    Tomber par hasard sur un projet que je trouve très intéressant, puis découvrir qu’une des réalisatrices est une ancienne élève dont je garde un très bon souvenir… quelle belle surprise. Bonne continuation, Marine.
    Cécile Bourson

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *