Pour le Grand Boulevard, pavillon de la métropole lilloise pour l’Expo2025 !

La France est candidate à l’organisation de l’exposition universelle 2025 !

Le projet ExpoFrance2025 est très ambitieux et original.

En effet, outre le « Village Global » qui constituera le centre de l’exposition universelle en région parisienne, ExpoFrance2025 associera à ce village des forums thématiques dans les grandes métropoles françaises, ainsi que des « détours » dans les territoires français qui auront proposés des projets.

Une opportunité pour la métropole lilloise

Ce projet d’Exposition Universelle original et décentralisé, constitue une opportunité pour la métropole lilloise de se mettre en avant à l’occasion d’un événement au rayonnement mondial.

Si cette opportunité devait être saisie, il faut que ce soit par l’intermédiaire d’un projet qui soit à la mesure de l’exposition Universelle, que ce soit dans sa dimension, comme dans son ambition.

Nous savons que la mairie de Lille a déjà lancé un projet autour du numérique via Lille3000, ce qui constitue déjà une bonne nouvelle.

Le Grand Boulevard, pavillon de la métropole lilloise pour l’Expo2025 !

Nous avons la conviction que le Grand Boulevard, creusé au début du 20e siècle pour relier Lille à Roubaix et Tourcoing doit constituer le pavillon de la métropole lilloise et ceci pour 2 grandes raisons :

1/ Ce boulevard est la colonne vertébrale de la métropole lilloise et doit devenir demain sa nouvelle centralité, digne d’une grande métropole européenne capable de la faire entrer dans une nouvelle dimension. Pour que ça soit le cas, il faut une dynamique exceptionnelle, capable de mobiliser les acteurs publics, le monde économique et la société civile. L’Exposition Universelle peut jouer ce rôle de catalyseur, comme ce fut le cas il y a près de 20 ans lorsque Lille fut désignée Capitale Européenne de la Culture.

2/ Ce boulevard est le fruit d’un projet ambitieux, alliant qualité architecturale, des espaces publics soignés et justement partagé, et déjà un tramway. Ce projet ambitieux a été fortement contrarié par l’urbanisme de la seconde moitié du 20e siècle qui a vu l’espace public transformé en autoroute urbaine et une qualité architecturale qui s’est fortement dégradée avec des constructions sans cohérences et ne respectant plus l’alignement des façades. La rénovation du Grand Boulevard doit donc permettre de le faire entrer de plein pied dans le 21e siècle, celui de la transition numérique, de la transition énergétique et plus largement de la 3e révolution industrielle. Cette rénovation doit aussi permettre une ré-appropriation grâce à un juste partage de l’espace public.

Au total, la rénovation du Grand Boulevard doit permettre à la métropole lilloise de se doter d’une nouvelle centralité, à la mesure de son ambition et doit aussi permettre à la métropole lilloise de mettre les deux pieds dans le 21e siècle, l’Exposition Universelle permettant d’une part de fédérer le territoire, donc de créer une immense dynamique regroupant l’ensemble des acteurs locaux et d’autre part de faire rayonner la métropole à l’international.

Comment faire ?

Pour faire naître cette dynamique et cet enthousiasme, Axe Culture a lancé de nombreuses initiatives.

1/ Il y a quelques années un concours d’idées permettant de faire émerger des options d’aménagement pour ce territoire.

2/ Ce travail a été poursuivi à l’occasion de l’avis émis par Axe Culture concernant le quartier du Ballon à Lille, qui nous amené à travailler sur le carrefour Pasteur, échangeur autoroutier immonde au coeur de la métropole lilloise, qu’il est temps de supprimer au profit d’un espace ambitieux et urbain.

3/ Enfin, nous complétons actuellement ces travaux par une identification des secteurs de projets, c’est à dire de l’ensemble des terrains, immeubles et autres espaces ou objets qui pourraient évoluer pour contribuer à faire du Grand Boulevard un territoire du 21e siècle. Il s’agit ici d’identifier les espaces malades, les passoires thermiques, les vides et autres délaissés à reconquérir, les immeubles non alignés, les verrues urbaines, etc. Les photos ci-dessous sont quelques exemples de territoires, de façades, de pignons, de terrains, etc. qui pourraient être transformés, parfois à moindre frais, ou qui pourraient accueillir des projets ambitieux.

4/ Une fois ces projets identifiés, il reste à proposer des solutions innovantes et ambitieuses pour recréer de la cohérence, de l’esthétique, un juste partage de l’espace public, une amélioration de l’efficacité énergétique, une optimisation du foncier, l’utilisation des outils numériques, etc.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *