Métropole lilloise : l’impossible gouvernance !

Le Grand Boulevard de la métropole lilloise, qui relie Lille à Roubaix et Tourcoing en traversant 9 communes, constitue le parfait exemple de l’impossible gouvernance de la métropole lilloise.

En effet, malgré l’existence de la Métropole Européenne de Lille, qui dispose de nombreuses compétences (déchets, planification, transport, assainissement, voirie, etc.), les communes restent compétentes en matière de permis de construire, d’éclairage public, de stationnement, etc.

Ainsi, il suffit de traverser le Grand Boulevard de part en part pour constater ce qui constitue aujourd’hui une aberration :

1/ le stationnement : dans certaines communes il est aligné le long des trottoirs, parfois il est en épi !

2/ les haies : elles ont été supprimées sans certaines communes, alors que dans d’autres elles sont maintenues !

3/ l’alignement des immeubles : s’il respecte le plus souvent l’alignement originel, certains immeubles ne respectent pas cet alignement et son en retrait.

C’est le morcellement communal qui rend difficile toute cohérence dans l’aménagement du territoire et dans la gestion des espaces publics.

Outre la gestion de l’espace public, ce morcellement communal provoque d’autres incohérence et inefficacités que nous vous invitons à découvrir sur ce document : police municipale, rayonnement de la métropole, etc.

Quelle que soit la manière, il est nécessaire que cette gouvernance change : fusion des communes ou maintien des communes avec transfert de compétences à la Métropole Lilloise, plusieurs alternatives sont possibles !

Une pensée sur “Métropole lilloise : l’impossible gouvernance !

Commentaires fermés.