Peuple Belge

Un concours d’idées pour l’Avenue du Peuple Belge à Lille

Il y a quelques années, Axe Culture organisait un concours d’idées pour le Grand Boulevard de la métropole lilloise, artère intrinsèquement somptueuse, saccagée par des aménagements publics d’un autre temps. Le concours avait pour objectif de faire naître des idées et plus généralement un débat pour un espace délaissé par la puissance publique et pour lequel toute solution d’aménagement et tout consensus politique semblait impossible.
Le concours organisé a permis à 17 candidats de faire naître des idées intéressantes et de nous faire rêver en proposant autre chose qu’une scandaleuse autoroute urbaine. C’est ainsi que les candidats ont proposé un espace public partagé avec de larges trottoirs. Quoi de plus normal direz vous pour un boulevard large de 50 mètres ? Pas si normal cependant pour les pouvoirs publics qui ont enterré tout débat le concernant.

00_PB
C’est avec le même objectif d’alimenter le débat que le think tank Axe Culture lance un concours d‘idées pour un autre espace significatif de notre territoire, à savoir l’avenue du Peuple Belge située dans le Vieux Lille.
Artère centrale de la ville, aussi bien d’un point de vue urbain que d’un point de vue historique, elle présente une image indigne d’un quartier qui se veut la vitrine d’une métropole européenne aux prétentions touristiques affichées.
L’objectif de notre démarche est multiple :
• militer clairement pour un juste partage de l’espace public, en particulier en faveur des piétons ;
• proposer des solutions d’aménagement pour un territoire que nous considérons comme stratégique pour la métropole lilloise toute entière ;
• susciter du débat.

Nul ne saurait remettre en cause la volonté affichée depuis les années 1980-90 de restaurer le quartier du Vieux-Lille, longtemps menacé de destruction à l’instar du quartier Saint-Sauveur qui, lui, fut sacrifié sur l’autel du modernisme. Autrefois laissé à l’abandon et stigmatisé pour son habitat dégradé et le sentiment d’insécurité qui pouvait y régner dans ses ruelles sombres et nauséabondes, il apparaît aujourd’hui comme une des vitrines les plus attractives de la ville de Lille.

5fc60e_afc1c4dc3c50459cad698c6f38364625.jpg_srz_p_222_167_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

de noel 2013 à Mai 2013 202

03_PB

Deux bâtiments peuvent symbolyser à eux seuls ce renouveau : l’Hospice Comtesse, rare témoignage du Lille médiéval transformé aujourd’hui en musée et la Cathédrale de la Treille, enfin achevée et dotée d’une façade « moderniste », dont le parvis est devenu un lieu prisé de rencontres. Les rues de la Grande Chaussée et de la Monnaie ainsi que la rue Esquermoise sont, elles, devenues des artères commerçantes très fréquentées. Et les nombreux bars et restaurants qui s’échelonnent le long de bien de ses rues contribuent aussi à faire du Vieux-Lille un espace récréatif très prisé : un succès qui cependant contribue aujourd’hui de plus en plus à sa congestion par le trafic automobile…
On peut aussi louer le fait que cette réhabilitation, même si elle a en effet, avec l’augmentation du prix du foncier et du montant des loyers, fait fuir les populations les plus pauvres qui s’y concentraient auparavant, se soit quand même accompagnée d’une relative mixité sociale avec la construction de logements sociaux côtoyant des immeubles luxueux.
Mais il suffit de s’éloigner quelque peu en direction de la rue de Gand pour assister à un spectacle consternant : de la Place du Lion d’Or jusqu’à l’entrée de l’Avenue du Peuple Belge en passant par la Place Louise de Bettignies, s’offre à nos yeux la vue d’ un espace public dégradé, doté d’un mobilier urbain désuet et dont la voirie donne, dans des rues pourtant plutôt étroites, la priorité à la circulation et au stationnement automobile. Quelques photos suffisent à contempler le spectacle affligeant de ce véritable capharnaüm urbain. Le patrimoine immobilier, d’ailleurs en grande partie rénové, qui borde ces rues et ces places, mériterait pourtant un tout autre écrin.

Concours_Idee_Icone

Pour télécharger le document, cliquez sur l’image

Un concours qui doit faire émerger des idées !

Il nous semble crucial de poser la question de la rénovation de cet espace à nos yeux stratégique et riche de multiples atouts : il est notamment indispensable de réfléchir à l’accessibilité du Vieux-Lille et la volonté d’y réduire la place de l’automobile doit conduire à des alternatives crédibles telles que la création de parkings-relais voire de la construction de nouveaux parcs de stationnement souterrains à sa périphérie et à la promotion de transports collectifs efficaces adaptés à l’étroitesse des rues.

Phase de diagnostic et enquête

Ce document constitue une première partie du diagnostic. Il sera complété par plusieurs autres éléments dont une analyse architecturale et commerciale plus fine.
Notre diagnostic sera complété par une enquête menée auprès des commerçants et des passants (touristes, habitants, etc.) via un questionnaire en ligne.
La phase de diagnostic doit s’achever en juin 2015.
Une réunion de travail sera menée avec les habitants et les commerçants dans le courant du 3ème trimestre 2015.

Lancement du concours

Le concours a été officiellement lancé début juillet 2015 par la diffusion du règlement. Le règlement est à télécharger en cliquant ici.

Pour connaître les projets des candidats et les lauréats du concours, rendez-vous ici.

3 pensées sur “Peuple Belge

  • 13 août 2015 à 13 h 45 min
    Permalink

    Nous souhaitons de larges trottoirs avec un bon revetement pour pouvoir marcher

    confortablement ainsi que des arbres afin de conserver de l’ombre , l »été .

    Répondre
  • 20 août 2015 à 7 h 42 min
    Permalink

    Bonjour,
    je viens de découvrir le concours que vous proposez pour l’avenue du Peuple Belge. Je viens de finir mes études d’architecture à LOCI Bruxelles et je voulais savoir si vous aviez un plan DWG du quartier afin de travailler sur les bons documents directement.
    Dans l’attente de votre réponse je vous prie d’agréer mes sincères salutations.

    Romain Béharelle

    Répondre
    • 9 septembre 2015 à 13 h 47 min
      Permalink

      Bonjour,

      C’est très tardivement que je vous réponds et j’en suis désolé.
      Je n’ai pas de fichier à vous envoyer. Néanmoins, via http://www.cadastre.gouv.fr/scpc/accueil.do, vous devriez pourvoir obtenir ce que vous voulez.

      N’hésitez pas à nous contacter si nécessaire.

      Nous serons ravis de votre candidature !

      Bien cordialement,

      Thomas Werquin

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *