« Je n’utilise pas mon vélo pour me déplacer, car j’ai peur de me le faire voler ! »

Vous avez acheté un nouveau vélo pour circuler en ville, mais comble des combles, celui-ci reste à votre domicile car vous avez peur de vous le faire voler. Difficile de dire si vous avez raison, mais nous avons tous dans notre entourage au moins une personne qui s’est fait voler son vélo pendant qu’il faisait ses courses, qu’il était à l’université ou qu’il travaillait.

Ainsi, une proportion non négligeable d’habitant de la métropole lilloise qui pourraient utiliser leur vélo ne le font pas !

Il est clair que la sécurité du cycliste, ou encore la qualité des cheminement sont important. Mais il est absolument nécessaire de protéger le bien.

Il y a quelques années une étude a été produite sur le sujet, dont la synthèse est disponible sur le site internet de l’Association Droit Au Vélo (ADAV). Cette étude nous montrait que nos voisins européens avaient mis en place des politiques efficaces pour réduire les vols de vélo.

Sur le même site de l’ADAV, on trouve encore d’autres éléments concernant

Il faut aujourd’hui un plan vélo global, intégrant cheminements de qualité, incitations et lutte contre le vol, pour enfin accroître l’utilisation du vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *