La remise en eau de l’avenue du Peuple Belge : une aberration !

La ville de Lille propose en ce mois de mai 2022 une consultation concernant l’avenir de l’Avenue du Peuple Belge avec plusieurs options proposées : du parc végétalisé à la remise en eau complète. Le coût du projet varie de 25 millions à 60 millions d’euros.

La remise en eau de l’avenue du Peuple Belge ne serait-elle pas une aberration ? D’abord parce que notre ville comme notre métropole sont gorgées d’eau, de rivières et de canaux qui ont encore besoin d’être valorisés dans de nombreux endroits. Ensuite, parce que l’argent qui serait mis dans le remise en eau ne serait pas mis ailleurs, dans des projets bien plus stratégique, notamment pour sauvegarder le patrimoine en péril. Avant de vouloir ressusciter le passé, protégeons et valorisons le présent. 

Il y a 5 ans, Axe Culture avait organisait un concours d’idées pour l’avenue du Peuple Belge. L’objectif était de faire naître des propositions pour cet axe stratégique de Lille délaissé et abandonné à la médiocrité d’une succession de parkings et d’espaces abîmés. A cette époque, nous écrivions un texte qui garde tout son sens aujourd’hui : « Sauvegarder ne consiste pas, à nos yeux, à recréer artificiellement un passé fantasmé. Chacun peut regretter le comblement des canaux du Vieux-Lille, canaux qui font encore le charme de Bruges, de Gand ou d’Amsterdam, mais l’Histoire n’est elle pas passée ? Nous pourrions aussi regretter la destruction de l’ancien Palais de Justice de Lille, et plus anciennement, celles du Palais Rihour ou de l’ancien Théâtre. Nous pouvons également enrager des destructions provoquées par la Première Guerre mondiale pendant laquelle des milliers d’édifices ont été détruits à travers toute la ville. Nous partageons la même peine et la même nostalgie ! Mais, il faut aussi parfois savoir faire le deuil de ce qui a disparu, non pour l’oublier mais pour aller de l’avant.  Il y a  tant à faire pour ce qui existe encore : de vieilles maisons délabrées, des espaces publics dégradés, de grands édifices à l’abandon, etc. Commençons par préserver ce qui n’a pas encore été détruit. Améliorons la qualité des espaces publics et entretenons, par un ambitieux travail pédagogique, la mémoire de ces lieux chargés d’Histoire. »

La plupart des propositions retenues par les candidats au concours affichaient la volonté de créer un vaste parc urbain agrémenté de jeux d’eau, et nous continuons aujourd’hui à militer pour une solution d’aménagement proche des scénarios 1 et 2 présenté aujourd’hui par la municipalité. A l’issu du concours un livre a été édité présentant une synthèse des travaux réalisés. Il peut être acheté en ligne

Des solutions plus audacieuses et ambitieuses sont possibles !

Nous proposons la création d’une promenade d’exception depuis la place Louise de Bettignies jusqu’à la Citadelle.

L’aménagement d’un vaste parc, distingué par sa qualité exceptionnelle, serait non seulement un acte fort mais aussi nécessaire dans une ville de Lille si pauvre en espaces verts.
Il pourrait aussi être fidèle à la mémoire des lieux en incluant dans sa conception une restauration des anciens quais, notamment devant l’ancien Hospice Général, et en donnant une large place à l’eau qui, sous la forme de miroirs, de cascades, de fontaines voire de petits étangs, pourrait ainsi rappeler la présence de l’ancien canal… pour se promener à travers les anciens remparts et au-delà rejoindre les rives de la Deûle et le Parc de la Citadelle.

Pour retrouver l’intégralité de notre proposition en format PDF, cliquez ici.

4 réflexions sur “La remise en eau de l’avenue du Peuple Belge : une aberration !

  • 17 mai 2022 à 10 h 57 min
    Permalien

    Pas tout à fait d’accord avec vos arguments. Utilisez les 60 millions à d’autres urgences culturelles ou du patrimoniales, c’est un peu dire : pourquoi avoir construit Biotope aussi cher (pour le confort de quelques-uns…) et ne pas utiliser cet argent à autre chose. Tout dépend où vous mettez votre curseur…
    J’espère sincèrement que la mise à l’eau complète sera choisie. Je ne suis pas convaincu du tout par votre projet d’urbanisme : mettre un parc urbain, c’est souvent beau sur le dessin mais pas dans les faits… C’est parfois dégradé et ça n’apporte rien au niveau de la biodiversité ni pour un potentiel rafraîchissement au vu des futures canicules qui nous attendent… Il y a beaucoup de zones bétonnées.
    Par contre, j’espère aussi que la porte de Dunkerque sera mise en valeur un jour…

    Répondre
    • 19 mai 2022 à 19 h 23 min
      Permalien

      Bonjour Monsieur,
      Merci pour votre réaction à notre article.
      Nous sommes bien d’accord avec vous concernant le Biotope.
      Concernant les parcs, il y a de très beaux exemples de parc un peu partout en France et dans le monde.
      Pour ce qui est de la remise en eau, c’est également un succès non garanti pour un coût non négligeable. Il nous semble que la rénovation des remparts, qui sont encore belle et bien présentes et parfois bordées d’eau, doit constituer une priorité.
      Les remparts et l’eau sont à deux pas de l’Hospice Général. Faut-il vraiment investir autant pour faire avancer l’eau ?
      Ca se débat.
      Merci à vous.

      Répondre
  • 18 mai 2022 à 15 h 59 min
    Permalien

    Pas du tout, vous êtes des taratarins et des menteurs. Vous êtes des vendus de la mairie.

    Répondre
    • 19 mai 2022 à 19 h 26 min
      Permalien

      Croyez-vous vraiment nécessaire de répondre par l’insulte ?
      Le mensonge est nulle part. Il n’y a que des idées et des arguments.
      Vous devez certainement en avoir bien peu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *